La pomme de terre

En purée, frite ou simplement cuite au four, la pomme de terre est le tubercule le plus apprécié. Facile à cutliver, elle n'en a pas moins des ennemis farouches tel le charançon ou encore le mildiou.

Un peu d'histoire...

La pomme de terre (Solanum tuberosum L.) est originaire de l'Amérique latine en particulier de la cordillère des Andes. Cultivée dans ces contrées depuis plus de 5.000 ans, les conquistadors la rapportèrent en Espagne lors de leurs conquêtes du nouveau monde. Cependant à l'époque, sa réputation n'était pas celle que nous connaissons aujourd'hui et sa diffusion se fit lentement, de manière quasi anecdotique. Et pour cause, on croyait à l'époque qu'il fallait consommer les feuilles ! En France, la culture de la pomme de terre ne s'imposa qu'au XVIIIème siècle sous l'impulsion d'Antoine-Auguste Parmentier (1737-1813). C'est alors qu'elle conquit le monde notamment l'Europe et l'Amérique du Nord.

En cinq siècles, le nombre de variétés de pomme de terre est passé d'une quarantaine au XVIème à plus de 3.000 au XXIème.

Botanique

Racine

Les racines fasciculées portent les tubercules qui permettent à la plante de stocker des réserves énergétiques sous forme d'amidon, un sucre complexe appartenant au groupe des "sucres lents".

Feuille

Les feuilles, alternes et caduques, sont composées imparipennées (7 à 9 folioles).

Fleur

Les fleurs hermaphrodites se répartissent en une cyme unipare scorpioïde de 7 à 15 fleurs. Elles sont composées de 5 sépales et 5 pétales soudés et actinomorphes. Elles comprennent 5 étamines soudées et 2 carpelles également soudés.

Formule florale : (5)S +(5)P + (5)E + (2)C

Fruit

Le fruit est une baie toxique.

Conseils de plantation et d'entretien

Après avoir travaillé le sol, plantez les tubercules à 15 cm de profondeur dans un endroit ensoleillé, de mars à avril pour des pommes de terre primeurs ou d'avril à fin mai pour les pommes de terre à conserver. Plantez-les en quinconce tous les 40 cm sur le rang et tous les 60 cm minimum entre les rangs. Pour une famille de 4 personnes, prévoyez au minimum 200 tubercules sur une surface de 48 m² pour des variétés de conservation et 13 tubercules sur une surface de 3,5 m² pour des variétés primeurs.

Buttez au fur et à mesure de la croissance des tiges sur 15 à 20 cm de haut. Vous pouvez également cultiver dans de la paille sur 50 cm d'épaisseur.

Apportez du compost et/ou du fumier mature en automne et au début du printemps et incorporez-le par griffage.

Désherbez régulièrement.

Arrosez lorsque le plant à tendance à se flétrir en prenant soin de ne pas arroser le feuillage. Pour ceux qui apprécient les calculs, voici les coefficients culturaux de la pomme de terre :

Pour en savoir plus sur l'utilisation des coefficients culturaux, rendez-vous sur notre article dédié à l'arrosage !

Récoltez lorsque le feuillage jaunit voire lorsqu'il est complètement sec.

Nos variétés préférées

Pomme de terre 'Délice' (Solanum tuberosum 'Délice') : Précoce, cette variété de pomme de terre à peau et à chair jaune offre de très bonnes qualités gustatives. Se conservant assez bien, elle peut être récoltée en primeur. Sa production est moyenne et son calibre gros. Elle se cuisine de manière variée bien qu'elle est tendance à noircir à la cuisson.

Pomme de terre 'Charlène' (Solanum tuberosum 'Charlène') : Semi-précoce, 'Charlène' est une variété à peau et à chair jaune qui présente une très bonne résistance au mildiou. Son excellente qualité gustative s'apprécie en salade, vapeur ou sautée. Tout comme 'Délice', elle peut être récoltée en primeur mais on notera sa très bonne conservation. Cette pomme de terre a une production moyenne et un gros calibre.

Pomme de terre 'Roseval' (Solanum tuberosum 'Roseval') : Demi-tardive, cette pomme de terre rouge à chair jaune est également délicieuse et se déguste vapeur, en salade ou sautée. Sa production est moyenne tout comme son calibre.

Voir les autres articles